Images recomposées

Michel Thibert photographe & René Déry éditeur numérique, Québec, Canada.

Ces artistes – de l’image recomposée – présentent un choix rutilant de matières visuelles, invitant les personnages présents dans leurs œuvres à se sublimer, à dépasser leur description représentative, pour atteindre des signes fascinants, des rôles activés, des missions sensées, des poèmes debout.

Cette générosité passionnelle du photographe animé du graphiste et d’éditeur numérique, ouvrira le cœur spirituel et l’esprit cordial du spectateur-participant. Alors celui-ci sera éveillé dans ses sensations les plus fugitives et incontrôlées, impatientes de se regrouper en sens! Stimulé, tout voyageur de l’intérieur veut s’échapper. Le témoin pourra alors pénétrer dans ses rêveries d’interprétations visuelles des plus audacieuses; son intérêt élevé de curiosité s’épanouira lors d’une vision prolongée de l’œuvre devenue un environnement, avec des « ah oui: j’ai vu ceci, revoir cela… aie-je vraiment vu cela ?!... oui, j’y reviens ».

L’œuvre se poursuivra ainsi dans l’imaginaire du passant solitaire, les artistes n’étant plus seuls enfin, mais accompagnés d’un rêveur comme eux, tous reconnaissant d’un beau moment d’une belle journée. Car ce jour-là, la pandémie est surpassée de l’esprit social, par cet art qui efface les séparations confinées.

L’artiste initial de ce collectif, Michel Thibert est aussi un ancien pilote de ligne de l’Arctique canadien. Il a présenté, au Québec et au Canada, ses œuvres et a dirigé deux livres qui sont aussi accessibles gratuitement sur son site web. Cette collection de recomposés d’émotions et de sujets variés est destinée uniquement à l’impression grands formats pour qui en veut. C’est ici, que l’écran ne sert à l’œuvre que par sa diffusion immédiate et aux regards en soubresauts associées aux petits formats. L’exploration demande de l’espace.

Artiste prolifique, il chemine rapidement et pour cela puisqu’il est entouré d’une équipe d’expérience. Chacune des œuvres présentées est une réflexion à la pièce; elles sont issues de plus de 10 ans de production. Combinant la géomorphologie à une position critique sur un sujet, nous ne sommes ni en photoreportage ni en photographie descriptive de paysage.  L’observateur pourra effectuer sa propre analyse de style ou regroupement qui sont si pratiques en temps de grande incertitude. Nous vous offrons, avant tout, le plaisir d’y découvrir ce partage avec L’Œil de la Photographie!      

Alain Richard,
Directeur artistique du Collectif (2020-21).